Comment ça marche : Stockage du Carbone dans le sol par l’Agriculture Biologique.

Comment l’agriculture biologique élimine-t-elle le carbone de l’atmosphère pour la conserver dans le sol ?

1) Photosynthèse : C’est le procédé utilisé par les plantes pour transformer le dioxyde de carbone CO2 de l’atmosphère en sucres carbonés C6H12O6 (glucose de la sève élaborée) via l’énergie solaire (rayons UV et IR).

2) Échange de nutriments : les sucres à base de carbone créés lors de la photosynthèse puis évacués par les racines de la plante, alimentent des bactéries et des champignons vivant dans le sol. À leur tour, ces microorganismes transforment de manière symbiotique la matière organique et les minéraux du sol en nutriments qui alimentent la plante.

3) Capture de carbone: lors de cet échange de nutriments, les sucres de racines et la matière organique consommée par les bactéries et les champignons sont transformés en matériaux plus stables qui aident à stocker du carbone dans le sol depuis des décennies, même des siècles pour les arbres.

4) Rétablissement de l’équilibre : l’augmentation du nombre de microorganismes dans le sol contribue à ramener les niveaux de carbone dans un l’équilibre, ce qui conduit à un sol plus sain, à des aliments plus sains et à une planète plus saine. Tout simplement !

 

Photo : Jardin laissé en herbe durant l’hiver. Avant les repiquages, les herbes seront foulées, coupées ou arrachées en fonction de leurs apports aux cultures. Les graines de certaines herbes seront utilisée en aquaponie pour nourrir les poissons. La photosynthèse aura donc créé toute cette biomasse qui restera en place en améliorant la qualité du sol et en développant la microfaune du sol.

Photo 1 : Vers de Terre et leurs oeufs.
Photo 2 : Turricules de Vers de Terre en grand nombre

Les 4 pratiques essentielles de l’agriculture biologique

Couvrir le Sol : plutôt que de laisser le sol nu entre les cultures commerciales ou de consommation, les cultures de couverture garantissent que la photosynthèse est un processus continu, aidant les microorganismes à prospérer et à stocker activement le carbone toute l’année. Le sol est donc amélioré tout au long de l’année. Les microorganismes sont également protégés par cette couverture de la chaleur et du dessèchement du sol.
Engrais Naturel : au lieu de l’engrais azoté, les agriculteurs biologiques utilisent le compost comme engrais. Ce compost est généralement issu de la décomposition des déchets alimentaires, du fumier et de la matière végétale organique. Le compost est un pesticide naturel habité de très nombreuses bactéries et, comme il est fabriqué à partir de déchets alimentaires, il réduit également les déchets envoyés aux sites d’enfouissement. Fabriquer son propre compost permet de conserver la matière organique là où elle est produite et, diminue l’énergie grise utilisée pour déplacer les matières et les déchets (services de collectes des ordures ménagères). C’est également une économie financière.
Rotation des Cultures : au lieu d’une mono-culture conventionnelle ou la plantation de la même culture dans le même sol année après année, les agriculteurs biologiques font pivoter les cultures stratégiquement pour cultiver de nombreux microorganismes qui permettent le stockage du carbone et augmentent la santé du sol. La rotation des culture nécessite de connaitre les associations de plantes et de « designer » leurs parcelles pour gérer cette rotation.
 Réduire le Travail du Sol : la pratique du labourage, ou toutes actions mécaniques du sol en préparation pour la plantation de cultures, est fréquente dans l’agriculture conventionnelle. Cependant, au cours de ce processus, les microorganismes vivant dans le sol sont détruis, soit mécaniquement par les outils utilisés (*), soit parce qu’ils sont exposés aux rayons du soleil, soit parce que leur habitat est détruit. La santé du sol s’améliore considérablement lorsqu’une méthode organique sans labour est employée.
(*) la température du versoir d’une charrue est d’environ 60° et plus en fonction de la vitesse du tracteur et de la structure de la terre ainsi labourée. A cette température la terre est cuite, dure et imperméable (voir photo ci-dessous). Les microorganismes du sol sont détruis.

Étiqueté , , , , , , , , , , ,

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, la vente de graines est temporairement suspendue. Seules les prestations de conseils peuvent être commandées. Merci de votre compréhension. Rejeter